Karine Deshayes & Dominique Plancade

Présentation

Le 30/04/2016 à 14h30 Salle Grand Large Tarif : 20 € Tarif réduit (*): 15 €

Karine  Deshayes
Karine Deshayes  intègre  le  Conservatoire  National  Supérieur  de Musique de Paris, dans la classe de Mireille Alcantara, après avoir obtenu une licence de musicologie à la Sorbonne. Elle suit les master-class de Régine Crespin, et rejoint la troupe de l’opéra de Lyon où elle interprète entre autres les rôles de Cherubino (Le Nozze di Figaro), Stephano (Roméo et Juliette) et Rosina (Il Barbiere di Siviglia). Sa carrière se  développe rapidement. Dès 2002, elle chante à l’Opéra de Paris dans Rusalka, puis elle se produit au Festival de Salzburg dans Die Zauberflöte (Deuxième dame),  sous la direction de Riccardo Muti, et en 2006 elle fait ses débuts au Metropolitan de New York dans le rôle de Siebel (Faust).

Son répertoire comprend de nombreux rôles: Cenerentola, Elena (La Donna del Lago), Isolier (Le Comte Ory), Cendrillon, La Navarraise, Charlotte (Werther), Poppea (L’Incoronazione di Poppea), Fenena (Nabucco), Carmen, Urbain (Les Huguenots), Nicklausse (Les Contes d’Hoffmann), Adalgisa (Norma), Isoletta (La Straniera) ou encore Roméo (I Capuleti e i Montecchi).

La carrière de Karine Deshayes s’est à la fois développée  à l’Opéra de Paris (Garnier et Bastille), en province (Toulouse, Avignon, Lyon, Marseille, Strasbourg, Nancy, Bordeaux, Tours, Orange…) ainsi qu’à l’étranger (Met de New-York, San Francisco, Teatro Real de Madrid et Liceu de Barcelone).

Plus récemment, elle a chanté le rôle-titre de Cenerentola à l’Opéra de San Francisco et de Belle Hélène à Toulon  ainsi qu’ à Tours. Elle est également  Nicklausse au Metropolitan Opera sous la direction de James Levine, Donna Elvira (Don Giovanni) à l’Opéra de Paris et Elisabetta (Maria Stuarda) en Avignon.

Elle se produit également en récital et en concert, sous la direction de Emmanuelle Haïm, Emmanuel Krivine, David Stern, Kurt Masur, Louis Langrée, Myun-Whun Chung et Josep Pons.

Karine Deshayes  a remporté le Premier Prix du Concours des Voix Nouvelles en 2002 et les Victoires de la Musique, catégorie Artiste lyrique, en 2011 et en 2016.

Parmi ses projets, le rôle-titre de Carmen en Avignon, Adalgisa (Norma) au Teatro Real de Madrid et Concepcion (L’Heure Espagnole) en version de concert à Bordeaux. Elle reprendra également le rôle de Roméo (I Capuleti e i Montecchi) à Marseille et chantera pour la première fois les rôles-titres d’Armida dans l’oeuvre de Rossini à Montpellier et d’Alceste à Lyon.

Dominique Plancade

« Dominique Plancade, pianiste fin au jeu clair et sans chichi…Il révèle une sensibilité simple et spontanée. »                           le Monde de La Musique


Dominique Plancade obtient un Premier Prix de piano et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de Pascal Devoyon, Christian Ivaldi et Alain Planès et complète sa formation en suivant les cours d’accompagnement de Jean Koerner.

 En 1992, il fonde avec la pianiste Laura Fromentin,  le Duo Fromentin–Plancade (quatre mains/deux pianos). Le duo se perfectionne aux côtés de Christian Ivaldi, toujours au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dans sa classe de perfectionnement. Lors de master-classes, ils recueilleront de précieux conseils auprès de maîtres tels que Léon Fleisher, György Sebök ou Ralph Gothoni. La maison de disque EMI Classics les remarque lors d’un concert et les invite à graver leur premier enregistrement.

Plébiscité par la critique en France et en Europe et récompensé  d’un ƒƒƒƒ de Télérama, le Duo Fromentin-Plancade débute alors une belle carrière à travers le monde entier. Que ce soit avec orchestre ou en récital, le duo gagne l’enthousiasme du public.

Parallèlement à cette collaboration, Dominique Plancade est un partenaire de musique de chambre  recherché par ses pairs.  Il se produit avec Tabea Zimmermann, Nobuko Imai, Gilles Apap, Nemanja Radulovic, Sergueï Khatchatrian, Laurent Korcia, Gérard Caussé, Christian Ivaldi, Marielle Nordmann, Isabelle Faust, Saschko Gawriloff, Régis Pasquier, Patrice Fontanarosa, Roland Pidoux, Jérôme Pernoo,  Karine Deshayes.

Invité des grands festivals comme la Folle Journée de Nantes, la Roque d’Anthéron, la Chaise Dieu, Festival de la Vézère, Festival d’Eté de Toulouse, Piano à Auxerre, Festival de Radio France  Montpellier, les Musicades de Lyon,  Festival de St Riquier, les Grands Crus Musicaux, Les Nuits Musicales du Suquet, les Flâneries Musicales d’Eté de Reims, Festival George Enescu de Manheim… Dominique Plancade se produit également dans de prestigieuses salles telles que Le Musée d’Orsay, la Cité de la Musique, le Théâtre des Champs-Elysées à Paris, Izumi Hall à Osaka, Tonhalle à Zurich, Kolarac Hall à Belgrade, le Mégaron d’Athènes ou encore le Palais des Beaux arts à Bruxelles… Et mène une carrière de concertiste au Japon.

Dominique Plancade est régulièrement invité sur les ondes de France Musique, France Culture, France Inter ainsi que sur les radios étrangères.

« …Il affirme un tempérament souverain à travers un toucher spontané dans la couleur, naturellement épanouie dans la polyphonie. »         La Montagne

Programme

Charles Gounod (1818-1893), Le soir, Au rossignol, L’absent, Boléro
Gioachino Rossini (1792-1868), Beltà crudele, Risentimento,  
                 L’âme délaissée, Nizza
Entracte
Gioachino Rossini, Cantate Jeanne d’Arc  
Fantaisie pour piano sur le Barbier de Séville (piano solo)
Charles Gounod, « Cavatine de Balkis » (La Reine de Saba)
Gioachino Rossini, « Air de Rosina » (Barbiere di Seviglia)
       « Rondo d’Elena » (La Donna del Lago)

(*) Sur présentation d'un justificatif.